VIVRE ET VOIR
VISITER

Les maisonnettes ou cadoles

Une cadole est une ancienne cabane en pierres sèches typique de certaines contrées de France – les vignobles de la Bourgogne et du Beaujolais tout particulièrement. Dans les Monts d'Or (Coteaux du Lyonnais), on parle de caborne.

Cette construction est supposée solide : certaines d'entre elles auraient, dit-on, plusieurs siècles... Il semble en fait que l'âge de celles que l'on rencontre de nos jours ne dépasse pas cent à deux cents ans. Les cadoles ont été édifiées jusque dans les années 1920.

 Les cadoles ont été bâties avec les pierres retirées des vignes. Les plus communes servaient à dresser les « muras » – ou « murgers » –, ces murs bas qui délimitaient chaque parcelle de vigne. Les plus belles, plates, larges et faciles à « empiler » les unes sur les autres, servaient quant à elles à l'édification de la cadole.

Chacune desservait une surface bien délimitée – généralement une vigne – et était utilisée comme abri par les vignerons : ils y trouvaient la chaleur en hiver, la fraîcheur en été et un refuge contre les intempéries. Certaines d'entre elles sont cependant considérées comme ayant fait l'objet d'une habitation permanente.

Le mot « cadole », issu du patois lyonnais, s'écrit aussi « cadolle ». Synonymes : loge, borie.

 

Cette définition provient de l'encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL
actualités